15414 articles - 12266 brèves

Tous les articles

  • Communication de l’ASRSQ sur la privatisation

    7 décembre 2004

  • L’Association des services de réhabilitation sociale du Québec (ASRSQ), qui oeuvre dans le domaine de la réinsertion sociale des délinquants adultes, a rendu publique lundi sa position sur le projet du gouvernement du Québec de privatiser un centre de détention en Montérégie.
    L’ASRSQ a mandaté un comité d’experts en matière correctionnelle et carcérale afin d’étudier ce dossier et, suite au dépôt du document d’analyse du comité, le conseil d’administration de l’Association a pris position (…)

  • Position sur la privatisation d’un centre de détention

    8 décembre 2004

  • POSITION DE L’ASRSQ PRIVATISATION D’UN CENTRE DE DÉTENTION EN MONTÉRÉGIE 15-11-04
     ? RAPPEL DES FAITS Le gouvernement du Québec a annoncé, dans le cadre d’interventions publiques liées à la création d’une Agence des partenariats publics/privés, son intention de privatiser un centre de détention. Devant cette annonce, le conseil d’administration de l’Association des services de réhabilitation sociale du Québec (ASRSQ) a mandaté un comité d’experts pour étudier la question. Le comité appuie (…)

  • 0 Le comité d’experts de l’ASRSQ

    10 décembre 2004

  • Le comité d’experts de l’ASRSQ chargé d’étudier le projet du gouvernement est formé des intervenants suivants : ! M. André Bédard, retraité des Services correctionnels du Québec, président du CRC La Maison et administrateur de l’ASRSQ ! M. François Bérard, directeur général des Maisons de transition de Montréal ! M. Jean-Paul Dallaire, retraité du Service correctionnel du Canada, administrateur de Via Travail inc. ! Me Debora De Tomasis, avocate. Me De Tomasis représente l’Association des (…)

  • 00 Contexte de la démarche

    11 décembre 2004

  • Le conseil d’administration de l’Association des services de réhabilitation sociale du Québec a été saisie de l’intention du gouvernement du Québec de privatiser un centre de détention en Montérégie sur le modèle européen (français ou britannique) de partenariat public/privé, communément appelé PPP. Il s’agirait de confier la construction d’un nouvel établissement au secteur privé, ainsi que peut-être une partie ou la totalité de sa gestion. Selon des discussions informelles que nous avons (…)

  • 1 Introduction : Le cadre de la privatisation

    12 décembre 2004

  • La privatisation
    La privatisation peut être généralement définie comme le transfert de fonctions étatiques du secteur public vers le secteur privé à but lucratif. Concernant les établissements de détention, celle-ci peut prendre plusieurs formes. Le développement de projets confié au secteur privé implique que celui-ci en soit responsable et en facilite le financement. Il est ainsi souvent propriétaire des établissements qui peuvent être loués ou progressivement achetés par l’État. L’offre (…)

  • 2 Nécessité d’un nouvel établissement de détention

    13 décembre 2004

  • 1. Nécessité d’un nouvel établissement de détention ?
    1.1 Portrait général du contexte démographique, criminel et correctionnel du Québec
    Avant de considérer les différents modèles de privatisation et leurs enjeux, il convient préalablement de s’interroger sur la nécessité de construire de nouvelles cellules. Il faut ainsi prendre en compte la situation démographique et l’état de la criminalité au Québec dans le contexte canadien, ainsi que la situation carcérale provinciale.
    Le (…)

  • 3 Enjeux de la privatisation

    14 décembre 2004

  • 2. Enjeux de la privatisation
    La privatisation d’établissements de détention selon différentes modalités comporte de nombreux enjeux, qui doivent être considérés. La présentation des tendances et des modèles internationaux, ainsi que des expériences canadiennes, permettront ainsi de saisir les questions posées par de telles initiatives.
    2.1 Tendances internationales La privatisation de la gestion d’établissements correctionnels connaît un essor dans différents pays. Au plan mondial, la (…)

  • 4 La place des organismes communautaires

    15 décembre 2004

  • 3. La place des organismes communautaires
    Des partenariats avec le secteur privé sans but lucratif existent depuis longtemps tant au niveau provincial que fédéral. Les organismes communautaires fournissent des services aux détenus au sein d’établissements ou dans la communauté et ils se sont développés afin de répondre aux demandes de la clientèle et des Services correctionnels. Ils offrent ainsi des programmes de jour, d’hébergement, de médiation et de déjudiciarisation, des services de (…)

  • 5 Conclusion

    16 décembre 2004

  • CONCLUSION
    Compte tenu de l’analyse de la situation correctionnelle québécoise et des enjeux reliés à la privatisation, on peut s’interroger sur la pertinence et les avantages de la participation du secteur privé au système correctionnel. Permettrait-il d’offrir de meilleurs services et conditions de détention, d’autant plus que le Ministère de la Sécurité publique veut également impliquer différents partenaires (Ministère de la santé et des Services sociaux, Emploi-Québec) pour offrir aux (…)

  • 6 Référencement

    17 décembre 2004

  • RÉRÉRENCES
    Et voir aussi notre bibliographie
    Aos, S., P. Phipps, R. Barnoski et R. Lieb. 1999, The comparative costs and benefits of programs to reduce crime : A review of national research findings with implications for Washington State, Washington State for Public Policy.
    ASRSQ. 2002, Des compressions qui menacent la sécurité du public, Deuxième avis de l’ASRSQ déposé au Conseil du Trésor.
    ASRSQ. 2003, Étude du projet de loi 6 : Loi modifiant le Code de la sécurité routière et le (…)

  • Sommaire

    18 décembre 2004

  • Comité d’experts
    Contexte de la démarche Introduction : le cadre de la privatisation La privatisation Le Partenariat Public-Privé
    Nécessité d’un nouvel établissement de détention ?
    Portrait général du contexte démographique, criminel et correctionnel du Québec. Le contexte démographique Le contexte criminel Le contexte carcéral provincial Portrait des personnes contrevenantes Les caractéristiques sociales Les caractéristiques criminelles Les problématiques
    Enjeux de la (…)