15414 articles - 12266 brèves

Suicide d’un homme de 30 ans par pendaison

Mise en ligne : 29 janvier

Dernière modification : 30 janvier

En savoir plus

Un détenu met fin à ses jours à la maison d’arrêt de Nantes
Par Laurène Trillard
Publié hier à 18:24, mis à jour hier à 18:26

Copier le lien
Lien copié
Image d’illustration.
Image d’illustration. Thongden_studio / stock.adobe.com
Selon les premiers éléments de l’enquête, il se serait pendu. Une autopsie doit avoir lieu.

Le Figaro Nantes

Un détenu a été retrouvé sans vie, à la maison d’arrêt de Nantes, dimanche soir. Comme révélé par Presse Océan, il a été découvert mort dans sa cellule individuelle, aux alentours de 20h. « Les surveillants l’ont retrouvé en ouvrant », confirme au Figaro la direction interrégionale des services pénitentiaires du Grand-Ouest.

Dans cette prison où les condamnés effectuent des courtes peines ou de la détention provisoire, celui qui a mis fin à ses jours était âgé de 30 ans. Il avait été condamné en correctionnelle à une peine de quinze mois à la fin de l’été 2023.

À lire aussiChants de Noël, West Side Story, Verdi... Quand l’opéra s’invite à la prison de Nantes

Autopsie demandée
Une enquête a été ouverte et le parquet a demandé la réalisation d’une autopsie. Selon les premiers éléments, il se serait donné la mort par pendaison.

« De manière générale, nous avons un plan de prévention de suicide. Plein de choses se font en la matière pour essayer d’éviter, d’anticiper et de détecter les moments où les personnes pourraient passer à l’acte », reprend le service communication des services pénitentiaires du Grand-Ouest. Une prise en charge par le service sanitaire a été proposée pour les détenus et les agents.