15411 articles - 12266 brèves

Suicide d’un homme de 70 ans

Publication originale : 27 novembre 2023

Dernière modification : 2 décembre 2023

En savoir plus

Le mari condamné pour avoir empoisonné son épouse au Lexomil s’est suicidé à Angers
L’affaire dite de « l’empoisonnement au Lexomil dans le jus d’orange » avait été jugée devant la cour d’assises du Maine-et-Loire en avril 2023. Le mari accusé d’avoir tenté d’empoisonner son épouse en écrasant des comprimés de Lexomil dans son jus d’orange avait été condamné à douze ans de prison. Il a mis fin à ses jours, ce lundi 27 novembre 2023, en prison.

Patrick Ferrand, condamné à douze ans de prison pour avoir empoisonné son épouse avec du Lexomil dans son jus d’orange a mis fin à ses jours à la maison d’arrêt d’Angers.
Patrick Ferrand, condamné à douze ans de prison pour avoir empoisonné son épouse avec du Lexomil dans son jus d’orange a mis fin à ses jours à la maison d’arrêt d’Angers. | ILLUSTRATION OUEST-FRANCE
Ouest-France
Maël FABRE .
Modifié le 27/11/2023 à 19h29
Publié le 27/11/2023 à 18h22
LIRE PLUS TARD
PARTAGER
Newsletter Justice et Faits Divers

Chaque semaine, retrouvez les faits divers qui ont marqué l’Ouest
Votre e-mail
Patrick Ferrand, le septuagénaire condamné à douze ans de réclusion criminelle pour avoir empoisonné son épouse, considérait qu’il n’avait jamais voulu la tuer.

Mais en avril 2023, devant la cour d’assises de Maine-et-Loire, le mari a pourtant été reconnu coupable des faits qui lui étaient reprochés. Et au terme de deux jours d’audience, il avait finalement reconnu, à demi-mot, son geste. « J’ai bousillé la vie de tout le monde depuis quatre ans. J’ai...