15414 articles - 12266 brèves

5 Annexe 2 Guides d’entretiens

Mise en ligne : 22 novembre 2004

Texte de l'article :

Entretien auprès des responsables d’établissement, des chefs de projet UST ou de tout autre type de personnel impliqué dans des unités pour sortants

A. Organisation
A1. Pouvez-vous décrire la création de l’Unité de soins pour Sortants Toxicomanes au sein de votre établissement...
A11 Comment le projet d’une unité pour sortants toxicomanes a-t-il été initié ?
A12 À l’exemple de ce qui s’est fait dans votre établissement, quels besoins ont prévalu à la mise en place de cette unité ?
A13 Quels ont été les promoteurs du projet ?
A14 Comment le personnel pénitentiaire a-t-il réagi face à ce projet ?
A141 Comment expliquer les résistances et les oppositions rencontrées autour de ce projet ?
A142 Certaines catégories de personnel ont-elles manifesté plus de résistances que d’autres, à l’égard de ce projet ?
A143 Les résistances d’hier sont-elles celles d’aujourd’hui ?
A15 Qu’ont pensé les détenus du projet UPS ?
A151 Comment le projet de création de L’UPS a-t-il été présenté aux détenus ?
A152 Les détenus toxicomanes se sont-ils montré plus favorables à ce projet que les autres détenus ?
A2. Comment fonctionne l’unité pour sortants toxicomanes de votre établissement ?
A21 Pouvez-vous nous décrire le recrutement des participants à l’unité ?
A211 Ce mode de recrutement a-t-il évolué et pourquoi ?
A22 Quelles sont les équipes intervenant en milieu pénitentiaire, associées au fonctionnement de l’unité ?
A23 Quel est le programme proposé par l’unité ?
A231 Qui décide du programme des stages ?
A232 Sur quels critères, le choix des intervenants extérieurs s’est-il fait ?
A233 Quelle est la place accordée aux intervenants extérieurs dans l’élaboration et le suivi des stages ?

B. L’insertion des toxicomanes par la santé
B1. Concernant l’insertion par la santé, pouvez-vous décrire les actions conduites dans le cadre de l’UPS de votre établissement..
B11 Comment ont-elles été initiées et quels en sont les promoteurs ?
B12 Quel est l’effet de ces actions d’insertion par la santé des toxicomanes, sur les relations entre les différents professionnels de santé et ceux du social, intervenant auprès des toxicomanes en milieu carcéral : équipe de psychiatrie du SMPR, équipe médicale hospitalière, personnel socio-éducatif..
B2. Selon vous, ce type d’action est-il prioritaire ?
B21 À quels besoins répondent-elles ?
B22 Pensez-vous que le volet santé soit suffisamment développé ?

C. Résultats
C1. Depuis la création de l’unité pour sortants toxicomanes, quels changements avez-vous constatés dans cette population ?
C11 Selon vous, de quels avantages ont bénéficié les personnes qui ont participé aux stages de l’unité ?
C12 Comment appréciez-vous ces apports ?
C2. Quel est l’impact de l’unité pour sortants auprès du personnel pénitentiaire ?
C21 Selon vous, la création d’une unité a-t-elle sensibilisé le personnel aux problèmes liés aux toxicomanies ?
C22 Comment appréciez-vous ces apports ?
C3. Pensez-vous que le fonctionnement actuel de l’UST soit adapté à la réalité des détenus toxicomanes ?
C31 Que devrait-on modifier dans le mode de fonctionnement actuel de l’unité de votre établissement ?
C311 Selon vous, la couverture, le recrutement, le contenu des stages sont-ils satisfaisants ?
C32 De manière plus générale, les UST répondent-elles à leurs objectifs initiaux ?
C33 Comment percevez-vous l’avenir de ce projet ?
C331 Les contenus et la forme des stages doivent-ils être modifiés ?
C332 Doit-on accroître la participation des intervenants extérieurs ?
C333 Une participation plus forte des détenus est-elle envisageable ?

Entretien auprès du personnel pénitentiaire n’intervenant pas au sein des Unités pour Sortants Toxicomanes

A. Organisation
A1. Votre établissement propose aux détenus toxicomanes des stages spécifiques de préparation à la sortie au sein des Unités pour Sortant, connaissez-vous ce programme ?
A11 Comment avez-vous pris connaissance de projet ?
A12 Quels en sont les objectifs ?
A13 Avez-vous connaissance des services proposés aux toxicomanes ?
A2. Quels types de besoins ont, selon vous, nécessité la création d’une unité pour sortants toxicomanes créée dans votre établissement ?
A21 Comment ont été évalués ces besoins ?

B. Impact
B1. À l’exemple de votre établissement, pensez-vous que le fonctionnement actuel des UST a amélioré l’insertion sociale des sortants toxicomanes ?
B11 Que devrait-on modifier dans le mode de fonctionnement actuel de l’unité de votre établissement ?
B12 Selon vous, de quels avantages ont bénéficié les personnes qui ont participé aux stages de l’unité ?
B2. Selon vous, la création d’une unité de soins pour toxicomanes a-t-elle contribué à modifier la perception des toxicomanes et de leurs difficultés par le personnel pénitentiaire ?
B21 Comment se manifestent ces changements ?
B22 La création de cette unité a-t-elle permis un rapprochement entre le personnel pénitentiaire et les intervenants spécialisés ?

C. Perspectives
C1. Pensez-vous qu’il faudrait étendre ce type d’expérience ?
C11 Doit-on étendre le programme à d’autres catégories de détenus ?
C12 Doit-on augmenter le nombre de stages ?
C2.D’une manière générale, pensez-vous qu’il faille développer les programmes de préparation à la sortie ?
C11 La prison doit-elle aussi aider à l’insertion sociale des personnes détenues en fin de peine ?
C12 Augmenter le nombre d’interventions extérieures dans le domaine de la santé en milieu carcéral vous paraît être souhaitable ?