15414 articles - 12266 brèves

Documents associés :

Type : JPEG

Taille : 57.7 kio

Date : 2-11-2004

Type : JPEG

Taille : 31.8 kio

Date : 2-11-2004

Type : JPEG

Taille : 27.2 kio

Date : 2-11-2004

Type : JPEG

Taille : 28.4 kio

Date : 2-11-2004

Type : JPEG

Taille : 42.1 kio

Date : 2-11-2004

Type : JPEG

Taille : 38 kio

Date : 2-11-2004

Type : JPEG

Taille : 29.7 kio

Date : 2-11-2004

Type : JPEG

Taille : 26.8 kio

Date : 2-11-2004

Type : JPEG

Taille : 33 kio

Date : 2-11-2004

Type : JPEG

Taille : 32.8 kio

Date : 2-11-2004

5 Annexe 1 Données de contexte

Mise en ligne : 21 novembre 2004

Texte de l'article :

La mise en place des Unités Pour Sortants (UPS) et des Quartiers Intermédiaires Sortants (QIS) s’est effectuée dans le courant de l’année 1997 pour tous les sites (à l’exception du QIS hommes à Fresnes qui existe depuis 1992).
Tous les UPS se situent dans des Maisons d’Arrêt (profil pénal de courtes peines) à l’exception de l’UPS de Lille qui est implantée dans un Centre de Détention régional (profil pénal de moyennes peines).


Capacité de réception des établissements et nombre de détenus incarcérés en 1998  [1]


La différence du nombre de stagiaires entre le début et la fin de la session s’explique par les « ruptures de contrat » pour manque d’assiduité ou pour inaptitude à s’insérer dans le groupe. La session peut être également abandonnée à la suite d’une peine supplémentaire.
La moyenne générale des détenus par stage est de 7 personnes.
Si l’on examine le nombre de stagiaires admis à l’UPS en 1998 par rapport au flux des détenus incarcérés en 1998  [2]


Ce rapport nous montre que seule une infime partie des détenus incarcérés passe par l’UPS.
Si l’on examine le nombre de stagiaires admis à l’UPS en 1998 par rapport au nombre de détenus qui sont passés par le SMPR en 1998 :


Marseille en 98 :
- 294 hospitalisés sur 6 654 journées d’hospitalisation.
- 11 080 consultations et interventions.

• Nombre de sessions UPS/QIS organisées en 1999 et nombre de stagiaires en début et en fin de stage [3] [4]

• Nombre de sessions UPS/QIS organisées en 2000 et nombre de stagiaires en début et en fin de stage [5] [6]

• Nombre de stagiaires admis à l’UPS en 1999 par rapport à la population carcérale moyenne détenue en 1999 [7]

• Nombre de stagiaires admis à l’UPS en 2000 par rapport à la population carcérale moyenne détenue en 2000 :


* MA St Pierre + MA St Paul + CSL Lyon
** MA Strasbourg + CSL Strasbourg

• Nombre d’équivalents temps plein par stagiaires en 1999 [8]

• Nombre d’équivalents temps plein par stagiaires en 2000


* Nombre d’ETP calculé à partir du nombre d’heures de vacations.

Notes:

[149 N’ont pas été pris en compte les stagiaires ayant quitté la session plus tôt que prévu suite à une libération

[250 Comme le recrutement se fait aussi sur la MA de Fleury-Mérogis, ce rapport n’est pas pertinent

[351 N’ont pas été pris en compte les stagiaires ayant quitté la session plus tôt que prévu suite à une libération

[452 Un stage supplémentaire pour lequel 3 détenus avaient été sélectionnés a été annulé par la détention car elle ne voulait pas le reporter

[553 N’ont pas été pris en compte les stagiaires ayant quitté la session plus tôt que prévu suite à une libération

[654 2 stages supplémentaires annulés : pour le premier 7 détenus avaient été sélectionnés mais a été annulé pour cause de défection massive des participants. Le deuxième avait 6 détenus présélectionnés (dont 2 sur Villefranche sur Saone) annulé par la détentioion (pas libération des locaux)

[755 Source : Statistiques mensuelles Direction de l’administration pénitentiaire Bureau PMJ1

[856 Pour le détail voir annexe suivante